Inspection

L’inspection d’un système de ventilation est effectuée principalement :
  • Aux 5-10 ans afin d’établir la fréquence de nettoyage de ce système.
  • Suite à des travaux de construction ou de rénovation ayant causés de la poussière.
  • Dans le but d’établir les priorités selon les budgets disponibles.
  • Afin de déceler la présence de moisissures dans le système de ventilation.

1. Inspection robotisée et visuelle

L’inspection d’un système de ventilation permet de déterminer l’état de salubrité et les réparations à effectuer dans l’unité de ventilation ainsi qu’à travers le réseau. Le niveau d’empoussièrement est déterminé selon l’IRSST (Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail). Le technicien vérifiera aussi l’état de l’isolant acoustique et recommandera au besoin l’application d’un scellant ou le remplacement. L’inspection sert à priori à établir la fréquence de nettoyage du système de ventilation. Un nettoyage est normalement recommandé aux 5 à 10 ans, mais il est possible dans certains cas que la fréquence de nettoyage soit supérieure à 10 ans. Une fois la fréquence établie, l’inspection n’est plus nécessaire à moins que le système ait subit une exposition inhabituelle à la poussière ou à d’autres contaminants. L’inspection sert aussi aux gestionnaires à établir les priorités. Il peut être impossible, selon l’ampleur des travaux, de nettoyer tous les systèmes dans la même année, faute de budget. L’inspection est donc utilisée afin de cibler les systèmes prioritaires et afin d’établir une séquence de nettoyage sur plusieurs années selon les budgets disponibles.

2. Test de niveau de Poussière (Mesure gravimétrique)

Les tests de niveau de poussière ou test NADCA sont effectués afin de vérifier le niveau de poussière dans les réseaux de ventilation. Ce type de test est souvent demandé lors d’une construction neuve afin de s’assurer que les conduits installés sont propres et qu’ils n’ont pas été affectés par la poussière générée par les travaux de construction.

3. Analyse de qualité de l’air

L’analyse de qualité d’air consiste à effectuer des mesures et analyses dans l’air tel que :
  • Quantité de poussière dans l'air
  • Analyse de bactéries/Levures/Moisissures
  • Taux de bioxyde de carbone (CO2)
  • Taux de monoxyde de carbone (CO)
  • Pourcentage d’humidité
  • Autres contaminants (au besoin)

4. Analyse Bactériologique

Les analyses bactériologiques sont des échantillons pris dans le système de ventilation et envoyés en laboratoire afin d’effectuer le dénombrement au niveau des levures, des moisissures, des grams négatifs et des bactéries hétérotrophes aérobies et anaérobies. Au besoin, l’identification des bactéries pourra être effectuée.  

Vous avez des interrogations? N'hésitez pas à écrire à l'équipe de Groupe Danco. Il nous fera plaisir d'y répondre.

Inspection_gros